Nouvelles

Nouvelles

Une Expédition Super Wide Track 24 pouces…ça vous tente?…

La genèse :

Par une belle journée d’avril 2016, de retour d’une expédition de 2500km au Nunavik, par une magnifique journée neigeuse et en plein white out, je guidais sur les 100 km du Lac Menihek entre Schefferville et Labrador city. A chaque lame je me retrouvais un pied au dessus du sol avec des roulis de quelques degrés une fois à droite un fois à gauche et chaque atterrissage me permettait d’apprécier le trop faible débattement des poteaux de mon Skandic SWT 900. Les 4 ou 5 heures de descente du lac m’ont permis de réfléchir à une solution. Et en observant l’attitude de mon co-équipier guide sur son Expédition et les 40 pouces d’écart entre les skis suspendus au gaz qui filait avec une déconcertante facilitée j’ai eu la « lumière » pourquoi pas greffer un devant d’expédition sur mon Skandic ?

Quelques jours plus tard, début avril en consultant les nouveautés de BRP Lynx distribuées en Scandinavie je découvrais le ranger Limited : une Expédition Extrême avec une chenille de 24 pouces de large…Mais un moteur de 800 Etec.

En discutant avec François Paradis, guide d’expédition motoneige chez Nord Expé et multiple vainqueur du Raid Harricana, il me racontait avoir scruté précisément les avants des deux machines et semblait persuadé que les pièces étaient interchangeables sans autre modification.

L’étude :

Un petit tour sur les éclatés de pièces des Expeditions LE 900 ACE et Skandic SWT 900 ACE a rapidement révélé que les conclusions de Francois étaient justes.

Le descriptif du Lynx Ranger Limited mettait en évidence des Tables de suspension cintrées de type Summit (en option pour les modèles avant 2015) donc un écart entre skis de 32 pouces et des amortisseur KYB au Gas de Summit X.

La réalisation :

François s’est donc lancé le premier en achetant un Skandic SWT 900 ACE 2016 usagé et le reste des pièces usagées à l’exception du module S assemblé. Le résultat après 25 heures de main d’œuvre et 6 rivets 1/4’’ a prouvé que les pièces étaient vraiment interchangeables. Cette solution a coûté environ 3500$ de pièces.

De mon côté j’ai acheté un SWT 900 ACE 2017 et un Expédition LE 900 ACE 2017, Keaven Clavet, guide et mécano motoneige chez Nord Expé s’est chargé d’intervertir les deux avants des motoneiges pour créer une Expédition SWT 900 ACE 2017 et un skandic WT 900 ACE 2017 avec une chenille à crampons de 1.25’’ au lieu de 1.5’’.

François a aussi assisté un ami pour la réalisation d’un projet identique version grand luxe avec des pièces neuves pour un total avoisinant les 5000$.

Les ajustements :

Comme nous voyageons principalement sur des cours d’eau nous avons clouté les chenilles avec des clous de pneus de voiture, et installé des protections de radiateurs (cette solution coûte environ 30$ de clous alors qu’un échange de chenille avec reprise de l’origine coûte environ 600 $)

Afin de pouvoir affronter sans risque les roches de la toundra du Labrador nous avons posé des renforts sur les axes de table (entre 85 et 130$ selon le modèle de Brace kit que l’on choisi)

Quand on pose des tables cintrées, il faut changer les jambes de skis pour des modèles antérieurs à 2015 sinon il est impossible de braquer les skis avec les RAS 2.

Les tables cintrées augmentent la garde au sol de 2 pouces environ, il faut donc relâcher de 1 ou deux trous la limiter strap pour avoir un ajustement de suspension correct.

La trappe de visite pour accéder à la vis de purge de l’huile moteur n’est pas compatible, il faut en faire une en téflon ou en acheter une nouvelle pour la poser sur le SWT.

Quand on recule, les skis ont tendance à relever, il faut créer une spatule sur l’arrière des skis en les chauffant avec un heat Gun et les cintrer avec un serre joint. On peut améliorer en glissant une cale, en caoutchouc armé, sous le stoppeur de ski (sous l’axe de patin) avec une cale d’une épaisseur supérieure de ¼ à 3/8’’ sur l’arrière de façon à faire piquer l’avant du ski.

Et pour ceux à qui il resterait un peu de budget :

On peu améliorer le rendement de la clutch par la pose d’une CVTech Power block PWB80 ajustement 11000281.

Pour l’amélioration des performances, nous avons opté pour une reprogrammation de la boite électronique, et la modification du silencieux (type STAGE 1 chez BOOST Engineering de Rimouski) la formule STAGE 2 est possible aussi mais l’installation du Headers demande un déplacement du radiateur avec la fabrication de brackets pour le surélever.

La pose de skid plate intégral avant et arrière +bumper HD en avant .

Le résultat est une machine parfaitement adaptée aux expéditions lointaines dans la taïga et la toundra, lac, rivières et banquise, cette machine, avec une autonomie exceptionnelle est le choix idéal pour les aventuriers de la côte Nord, du Labrador et de la Baie James pour qui l’avant du Skandic est limitant en terme de confort. Pour les extrémistes du franchissement qui « tripent » en contact avec la végétation et les ouvertures de piste en terrain trop hostile, le Skandic SWT et la rusticité de sa partie avant est encore le choix durable.

 

.